Isolation thermique : comment comparer les isolants ?

En matière d’isolation thermique, différents matériaux peuvent être utilisés, et c’est en fonction de cela que les isolants thermiques sont classés. Ces derniers, selon la manière dont ils ont été conçus, peuvent avoir plusieurs caractéristiques. Ainsi, pour les comparer, on prend en compte leur résistance, leur capacité isolante, l’impact écologique qu’ils peuvent avoir, etc.

La comparaison des isolants thermiques

Pour commencer, on a 5 types d’isolants thermiques, qu’il est possible de comparer :

Les isolants minéraux
Pour cette catégorie d’isolants, c’est le verre cellulaire qui est souvent utilisé. Ce matériau est conçu à base de verre usagé qui a été broyé. Le tout est ensuite cuit. La laine de verre est également un isolant minéral, et elle est faite à partir de sable que l’on associe à du verre recyclé fondu. Il y a aussi la laine de roche qui est issue de roche magmatique. Pour finir, la perlite et la vermiculite sont aussi utilisées pour servir d’isolant.

Isolation thermique : comment comparer les isolants ?

Les isolants synthétiques
Ils ont été faits à partir de la pétrochimie, et le matériau qui en ressort est le polystyrène expansé. Pour le réaliser, cela se fait par la polymérisation du styrène. Le matériau est extrudé à partir de billes de styrène, combinées à un agent gonflant de forme gazeuse. Autre isolant synthétique, le polyuréthane se fabrique grâce à la réaction engendrée entre des polyols et des isocyanates.

Les isolants naturels
Dans ce cas, les isolants sont fournis par la nature. Ils peuvent être du genre animal ou végétal. Pour ce qui est des isolants avec une origine végétale, cela peut être du bois, du lin, du chanvre, de l’ouate de cellulose, etc.

Les isolants de type thermo-réflecteur
Ils peuvent être minces ou multicouches ou minces. En réalité, ils comprennent plusieurs films d’aluminium, et ces derniers sont séparés grâce à des couches de diverses compositions. Cela peut être du feutre, de l’air, etc.

Les isolants de nouvelle génération
Il s’agit souvent de brique « monomur » en terre cuite. La particularité de cet isolant réside dans sa structure qui est du genre microporeuse alvéolaire. Dans la même catégorie, on range les PIV, comprenez : panneaux d’isolants sous vide. Il s’agit d’isolants qui sont composés d’aérogels. Ces derniers sont introduits dans un film étanche et pour finir, ils sont conditionnés sous vide.

En conclusion, pour faire une comparaison des isolants thermiques, on peut se baser sur leur composant. Cependant, bien d’autres facteurs peuvent être pris en compte.