Ce qu’il faut savoir sur la méthode du sarking pour l’isolation de votre toiture

Une mauvaise isolation au niveau de la toiture d’une demeure peut causer jusqu’à 30% de perte de chaleur. Pour remédier à une telle situation, il est très important de procéder à une rénovation de l’isolation de la toiture. Pour ce faire, l’une des méthodes les plus utilisées depuis quelque temps, est celle du sarking.

En effet, il s’agit d’une technique qui permet de diminuer les ponts techniques, entraînant des économies d’énergie conséquentes. Vraiment performante, la méthode du sarking peut être utilisée sur toutes sortes de toitures… développement !

En savoir plus sur la méthode du sarking
On parle aussi d’isolation continue lorsqu’il est question de la méthode du sarking. C’est une technique d’isolation de la toiture qui a conquis grand nombre de personnes, et qui se fait par l’extérieur. En termes de mise en place et d’installation, la méthode du sarking est plutôt rapide comparée aux autres techniques. Pour sa réalisation, les artisans réalisent une isolation par l’extérieur, en faisant une sorte de 2e toit. Ainsi, en apparence, le toit est rehaussé et en dessous, on trouve l’isolant.

Ce qu'il faut savoir sur la méthode du sarking pour l'isolation de votre toiture

Avec la méthode du sarking, la surface sous la toiture est conservée, ce qui laisse la possibilité de pouvoir aménager les combles par la suite. C’est l’une des différences entre la méthode du sarking et l’isolation classique des combles. Dans le second cas, la surface disponible sous les combles est utilisée pour l’isolation, ce qui fait qu’il ne sera plus possible de l’aménager pour en faire un lieu de vie.

Quelles sont les étapes de l’isolation du toit par la méthode du sarking ?
Pour réaliser l’isolation de la toiture par cette méthode, on commence par mettre la charpente à nu, en enlevant tous les éléments qui composent la toiture. On installe ensuite des panneaux de bois isolés, de même qu’un deuxième isolant au choix. De cette façon, on s’assure qu’il n’y aura pas de ponts thermiques. Concernant les isolants, on en trouve de différentes sortes sur le marché, et certains sont des isolants eco-friendly.

Dans ce cas, ils sont souvent réalisés avec du bois. Ces isolants permettent de bénéficier d’une excellente isolation phonique, mais aussi acoustique et thermique, et tout cela, dans le respect de l’environnement. Une fois les isolants installés, on pose les chevrons et les contre-chevrons. C’est grâce à eux que la toiture pourra se ventiler.

Vient le tour des liteaux. Il s’agit des longues pièces que l’on installe sur la charpente, et qui servent de support pour la couverture. Ce sont les liteaux qui permettent de maintenir l’isolant. Après cette étape, la toiture est posée à nouveau, comme avant, quel que soit le type de toiture dont il s’agit.

La méthode du sarking, une technique d’isolation avantageuse
Il y a plusieurs atouts dans le fait d’opter pour la méthode du sarking. D’ailleurs, cette technique a séduit grand monde, obtenant ainsi un franc succès. Il faut dire qu’avec la méthode du sarking, on arrive à optimiser grandement les combles, ce qui permet d’avoir beaucoup plus d’espace.

En effet, lorsqu’ils sont bien aménagés, les combles permettent d’avoir une pièce très agréable. De ce fait, vous optimisez votre espace, ne perdant aucun mètre carré. Les combles peuvent être aménagés en bureau, en bibliothèque, en salon, ou en chambre. Vous aurez le choix, selon vos besoins ou inspirations.

Utiliser la méthode du sarking apporte aussi à l’ensemble, un avantage esthétique non négligeable. En effet, puisque l’isolation se déroule vers l’extérieur, cela entraîne la conservation de la charpente, mais aussi des poutres apparentes. De ce fait, la maison finit par avoir un design intéressant. Avec la méthode du sarking, vous gardez un volume d’espace important sous le plafond, agrandissant l’espace, lorsque ce n’est pas fermé.

Le hic avec la méthode du sarking
Le petit truc sur lequel on pourrait redire à propos de cette technique, c’est le fait qu’elle soit onéreuse. Cette technique est en effet plus coûteuse que les autres méthodes classiques d’isolation de toitures. Il est vrai que différents paramètres sont à prendre en compte pour la fixation du prix, comme les matériaux et la main d’oeuvre.

Néanmoins, la différence de prix entre la pose d’une isolation de façon ordinaire et celle d’une isolation réalisée par la méthode du sarking peut s’élever à une centaine d’euros.